Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Retour sur la journée numérique & durabilité textile

Quels enjeux pour les nouveaux usages de l’industrie de la mode ?

La Stratégie européenne pour des textiles durables vise à rendre les produits textiles de l’UE durables et recyclables d’ici 2030. L’objectif est de promouvoir des produits composés principalement de fibres recyclées, exempts de substances dangereuses et fabriqués dans le respect des droits sociaux et de l’environnement. Les textiles, qu’ils soient destinés à l’habillement ou à des applications techniques dans l’industrie, l’énergie, la construction ou la mobilité, offrent des avantages de plus en plus importants grâce à leur caractère innovant.

 

L’un des principaux défis de cette stratégie est la gestion des quantités croissantes de textiles invendus ou retournés, qui sont souvent détruits après une période d’utilisation courte. Pour dissuader ce gaspillage de valeur et de ressources, il est prévu d’introduire une obligation de transparence quant au nombre de produits textiles détruits ou jetés.  

 

Parallèlement, l‘industrie textile utilise de plus en plus les technologies numériques. Ces outils numériques offrent de nouvelles façons d’interagir entre les utilisateurs finaux, les commerçants et les fournisseurs, favorisent la fabrication à la demande et permettent une conception mieux intégrée aux processus industriels. Ainsi, l’utilisation de ces outils numériques peut réduire les retours de vêtements achetés en ligne et réduire l’empreinte carbone de l’industrie textile. 

 

Clarisse Angelier (DG, ANRT) et Patxi Elissalde (DG, ESTIA) ont lancé la journée et sont revenus sur les défis à venir de l’industrie de la mode et du textile et le rôle de l’enseignement et de la recherche pour y répondre. 

 

L’industrie de la mode et du textile est confrontée à des défis complexes liés à la durabilité, à l’éthique et à l’innovation. L’enseignement et la recherche jouent un rôle crucial en formant les professionnels de demain, en sensibilisant aux enjeux actuels et en développant de nouvelles solutions et technologies pour façonner l’avenir de cette industrie. 

 

  • La Durabilité  

Réduire son impact environnemental de l’industrie de la mode. Cela implique la nécessité de développer des pratiques de production durables, de réduire la consommation d’eau, d’énergie et de produits chimiques, ainsi que de promouvoir la réutilisation, le recyclage et la valorisation des déchets.  

 

  • L’éthique et la responsabilité sociale :  

L’industrie de la mode doit faire face à des préoccupations croissantes concernant les conditions de travail, les droits des travailleurs et les pratiques éthiques tout au long de la chaîne d’approvisionnement. 

 

  • L’innovation et la technologie  

L’évolution rapide de la technologie a un impact significatif sur l’industrie de la mode, que ce soit par le biais de la numérisation, de l’intelligence artificielle, de la réalité augmentée ou de l’impression 3D.  

Journee numerique et durabilite textile
journée numérique et durabilité textile

La Chaire BALI (Biarritz Active Lifestyle Industry) est un des principaux programmes français d’enseignement et de recherche sur les innovations technologiques qui vont transformer l’industrie textile et de l’habillement. Initiée en 2017 par l’ESTIA, les membres de la Chaire agissent ensemble pour bâtir les standards d’une mode plus durable, plus locale et plus transparente. 

Le numérique au service de la durabilité textile

Patrick BOURG & Pantxika Ospital, de Belharra Numérique, sont intervenus sur la thématique du Numérique et Durabilité textile, le 29 juin à l’ESTIA. Ils ont présenté un premier bilan de la thèse Traçabilité, qui arrive bientôt au terme de ses 3 ans ! 

 

Dans le contexte d’une économie circulaire, où la durabilité et la responsabilité environnementale sont des préoccupations majeures, il est essentiel de disposer d’informations complètes, exigées et traçables pour permettre aux consommateurs de faire des achats éclairés. L’une des informations nécessaires est l’origine du produit, en particulier les matériaux utilisés et leur provenance. Les consommateurs doivent savoir si les matériaux sont recyclés, renouvelables ou issus de sources durables.  

 

De plus, il est crucial de connaître les processus de fabrication, y compris les pratiques éthiques, les normes de travail et les certifications éventuelles. Les consommateurs doivent être en mesure d’évaluer si le produit a été fabriqué dans des conditions respectueuses des droits des travailleurs et s’il répond à des critères de qualité élevés. Enfin, la traçabilité tout au long du cycle de vie du produit est primordiale. Les informations sur les étapes de production, de distribution et de recyclage permettent aux consommateurs de comprendre l‘impact environnemental du produit et de prendre des décisions éclairées. En fournissant ces informations, les entreprises favorisent une plus grande transparence et permettent aux consommateurs de soutenir des pratiques durables et de faire des choix responsables lors de leurs achats. 

Extrait livre blanc 

Répondre à la demande croissante de la société civile et des consommateurs pour une plus grande « durabilité » nécessite d’obtenir des informations fiables sur les produits que les consommateurs achètent, portent ou utilisent. 

La transparence apparaît comme un catalyseur pour une action immédiate car elle repose sur un moyen rigoureux de recueillir et d’échanger des informations relatives aux opérations de supply chain tout au long de la chaîne de valeur et entre tous les acteurs (producteurs de matière première, fabricants, intermédiaires, marques et détaillants). 

Pour en savoir plus, découvrez le livre blanc  en version française et anglaise.

Appuyer votre stratégie produit sur une démarche d’innovation avec e-SCM

Le pilotage de la Supply Chain, avec e-SCM solutions, renforce la traçabilité des opérations pour améliorer la performance des marques et répondre à l’obligation de transparence sur leurs engagements de RSE.